Noëlie Plé Doctorante

 
Ma thèse de doctorat s’intitule “Faire-mondes avec Guattari : (ré)activer les conditions d’une écologie des pratiques dans un présent transformé” (2020/2024). Cette recherche explore le point de vue de la créativité énoncé par le philosophe et psychanalyste Félix Guattari.

Résumé : Dans la continuité de l’écologie des pratiques de Félix Guattari et des travaux de la psychothérapie institutionnelle, cette recherche situe ses questionnements à l’intersection de la philosophie, du soin et de l’écologie politique. Le terrain d’expérimentation de cette proposition se positionne du côté du soma pour explorer ce que Guattari nomme le préverbal : zone d’exploration intensive rendant possible de marquer la différence entre sens et signification chère à Guattari. Cette différence entre ce qui se dit et comment ça parle nous oblige à prendre en considération d’autres dimensions de l’expérience, laquelle ne peut plus se réduire à l’ordre du discours. Parmi les questions qui font cette recherche il y a : comment la prise en considération de la matérialité de nos récits peut transformer nos manières de vivre et d’entrer en contact avec soi, avec le socius, le collectif, l’environnement et les autres qu’humain.es ? En pensant hors des limites posées par les gestes de catégorisation ou de définition, mais aussi avec et depuis le trouble, se cherche ici la possibilité d’expérimenter d’autres manières de raconter ce qui nous fait, ce dont nous héritons, ce que nous transmettons, pour donner de l’importance à d’autres manières de faire mondes.


Publications récentes :

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search