Aline Wiame Maîtresse de conférences


Aline Wiame est maîtresse de conférences en arts et philosophie. Après une thèse de doctorat soutenue en 2012 à l’Université Libre de Bruxelles sur les rapports entre théâtre et philosophie au vingtième siècle (rôles et fonctions artistiques et conceptuelles de la mise en scène, des spectatrices et spectateurs, des acteurs et actrices, etc.), trois années de post-doctorat au F.R.S.-FNRS (Belgique) ainsi qu’une année comme visiting scholar à la Penn State University (États-Unis), elle a progressivement orienté ses travaux vers la philosophie et les humanités écologiques, ainsi que vers les études culturelles. Ses domaines de recherche actuels concernent les zones d’échange et de friction entre pensée conceptuelle et production artistique (notamment la recherche-création, le théâtre, le cinéma et la littérature) ; la raison cartographique ; et les caractéristiques et conséquences esthétiques des catastrophes écologiques. Elle s’appuie sur un corpus mêlant philosophie française contemporaine (Deleuze, Guattari, Souriau, Foucault, …), pragmatisme américain (James, Dewey) et philosophie et humanités écologiques (Latour, Stengers, Haraway, Tsing, …). Son principal projet de recherche actuel vise à élaborer une esthétique de résistance à la sidération, en faisant l’hypothèse que les affects d’impuissance que nous ressentons face aux désastres écologiques ont entre autres des causes sensibles qu’il s’agit d’analyser au croisement d’une philosophie des affects et de la recherche-création. Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

Au niveau collectif, Aline Wiame est membre associée du Groupe d’études constructivistes-GECo à l’Université Libre de Bruxelles. À l’UT2J, elle s’investit dans le séminaire structurant « Recherche-création/Création-recherche » de l’école doctorale ALLPH@, qu’elle coordonne en 2022-2023 avec P. Barrès et M. Plana. Elle a également pour projet à court terme (printemps 2023) une semaine d’hommage à Bruno Latour coorganisée avec R. Rueda Lastres. Elle est aussi collaboratrice des enquêtes citoyennes « Où atterrir ? » menées à Bordeaux par le collectif arts-sciences « Rivage », dont elle est membre depuis janvier 2023.


Publications récentes :

Scènes de la défiguration. Quatre propositions entre théâtre et philosophie Paris, Les Presses du Réel, 2016.

Shame as a Geophilosophical ForceSubjectivity, vol. 15 (3), 2022.

The Dramas of Knowledge: Foucault’s Genealogical Theatre of Truth” in : T. Fisher et K. Gotman (dir.) Foucault’s Theatres, Manchester, Manchester University Press, 2019.

Fabuler, devenir-terrienthaêtre, Chantier #4, 2019.

L’Art comme expérience et la pragmatique du spectateurTangence, n° 108, 2015.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search