Journée d’étude “Aux marges de l’empire : postsocialisme et postcolonialité”

Le jeudi 21 et vendredi 22 mars 2024, de 14h à 19h et de 9h à 12h, à la Maison de la Recherche, salle D29.


Argumentaire :

La guerre en Ukraine marque la fin de la condition post-soviétique telle que nous la connaissions. Le trauma collectif infligé par l’aboutissement sanglant de la condition post-soviétique devient aujourd’hui le point de départ d’une réflexion sur ce qui va lui succéder. Depuis le début de la guerre, des appels à la décolonisation des connaissances sur « l’espace post-soviétique » ont été lancés par diverses voix. C’est dans ce but que notre journée d’étude propose un espace de dialogue entre des perspectives enracinées dans des expériences de pensée et de lutte postsocialistes et postcoloniales ou décoloniales. La nécessité d’un tel échange est dictée par un double défi. Premièrement, la guerre en Ukraine a mis en lumière une faille systémique dans les théories américano-centrées de la soi-disant « gauche anti-guerre », qui n’a pas réussi à s’opposer à l’impérialisme russe. D’autre part, alors que l’invasion russe a été condamnée par l’Occident, le génocide des Palestiniens par Israël se déroule dans un silence glacial. La crise de solidarité qui en résulte entre les victimes des différents impérialismes devient difficile à aborder dans le jeu complexe des intérêts géopolitiques et des alliances émergentes. La tentative de la Russie de reformuler le savoir d’en haut, de vider des termes comme décolonisation ou dénazification de leur contenu historique, appelle une réponse contre-hégémonique. Afin de défendre ces notions critiques contre les appropriations autoritaires, il est crucial de rechercher les convergences, autant que les divergences, entre les perspectives post-soviétiques et décoloniales.


Programme :

21 mars
14h-14h30. Accueil et introduction
14h30-15h. Svetlana Ruseishvili “War in Ukraine: Ambiguous Interpretations from Latin America, Insights from Brazil”
15h-15h30. Daria Saburova (en distanciel) “Ukrainiens de tout le pays, décolonisez-vous ! Politiques publiques, injonctions sociales, résistances populaires”
15h-16h. Discussion
16h-16h30. Pause-café
16h30-17h. Philippe El-Hajj “Palestine, parler de violence : construire les discours, produire l’ignorance”
17h17h30. Gabriel Tupinambá (en distanciel) “Political Organization in Times of World Peripherization”
17h30-18h. Matthieu Renault “Le communisme musulman ou ‘le décolonial à la soviétique’”
18h-19h. Discussion
 
22 mars
09h-9h30. Accueil
9h30-10h. Evgenia Turchina “Le féminisme soviétique et postsoviétique : le ‘malentendu’ entre le rassemblement et la vulnérabilité”
10h0-10h30. Špela Drnovšek Zorko (en distanciel) “A Racialized Politics of Presence? The Openings and Closings of Reading the Postsocialist into a Postcolonial Migration Story”
10h30-11h. Yuliya Yurchenko (University of Greenwich) “Political Economy of 21st Century Imperialism and Colonialism: Lessons from the Russo-Ukranian War”
11h-12h : Discussion
 

Organisation : Giorgi Kobakhidze et Irene Castro


Citer ce billet
Cahen (2024, 6 mars). Journée d’étude “Aux marges de l’empire : postsocialisme et postcolonialité” ÉQUIPE DE RECHERCHE SUR LES RATIONALITÉS PHILOSOPHIQUES ET LES SAVOIRS. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://erraphis.hypotheses.org/3324

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search