Semaine d’enquêtes en hommage à Bruno Latour “Que fait Latour à nos pratiques ?”

Du lundi 9 au samedi 14 octobre 2023, à la Maison de la recherche (amphi F417 et salle E412), hors-les-murs et au Quai des savoirs (salle D101).

Cette semaine d’échanges scientifiques et artistiques entend rendre hommage à la pensée de Bruno Latour par une série de reprises du geste qui caractérise l’ensemble de son œuvre : l’enquête. Il s’agira pour les intervenant.e.s de parler et d’expérimenter depuis leur pratique (en métaphysique, en philosophie, en sciences sociales, en politique, en arts) afin de déterminer comment la pensée de Latour (dans son ensemble ou par un aspect spécifique) a pu les mettre au travail et les met encore au travail aujourd’hui. Quelles méthodes et quelle manière de poser les questions les travaux de Latour ont-ils rendu possibles, et qu’est-ce que cela produit sur nos terrains et pratiques de recherche et de création ? Quels objets, médiums, zones et réseaux les ouvrages, conférences, expositions, spectacles et autres dispositifs dont Latour était friand ont-ils rendu visibles, et quelle place occupent-ils dans nos propres enquêtes en cours ? Que faisons-nous, dans nos recherches, de la zone de contact créée par les échanges entre Latour et ses compagnes et compagnons de pensée (par exemple Isabelle Stengers, Donna Haraway, Philippe Descola, Tobie Nathan, Vinciane Despret, Eduardo Viveiros de Castro) ? Qu’en est-il des auteurs et autrices dont Latour hérite et a renouvelé l’actualité (par exemple William James, Alfred North Whitehead, Gabriel Tarde, Étienne Souriau, Lynn Margulis) ?

En plaçant cette semaine d’enquêtes sous le signe de la question « Que fait Latour à nos pratiques [de recherche, de création, et/ou militantes] ? », nous entendons considérer les propositions de Latour comme un ensemble d’outils dont il nous importe d’hériter en les mobilisant dans nos propres pratiques, plutôt que comme des catégories de pensée figées dont il s’agirait de faire l’inventaire. Puisque l’on n’enquête jamais hors-sol, l’accent sera mis sur l’écosystème de la recherche et de la création à Toulouse et en Occitanie, avec des invitations aux collectifs avec lesquels des relations de travail et de collaboration existent déjà (l’équipe du bourgeon bordelais « Où atterrir ? » et le Groupe d’Études constructivistes de l’Université Libre de Bruxelles).

Programme :

Lundi 9 octobre (MDR, amphi F417)
9h30-10h : Accueil et présentation (Rubén Rueda Lastres et Aline Wiame)
10h-12h30 et 14h-16h30 : Séminaire de reprise sur l’Enquête sur les modes d’existence (Didier Debaise, Pierre Montebello, Alice Mortiaux, Noëlie Plé, Rubén Rueda Lastres et Aline Wiame)
17h-18h30 : “Peut-être faut-il se rencontrer, chanter, danser ?! Les enquêtes compositionnistes du GdRA” (Christophe Rulhes)

Mardi 10 octobre (MDR, amphi F417)
9h-10h : “Quand le sociologue devient artiste-scénographe-designer. Retour sur Making Things Public” (Franck Cochoy)
10h30-12h30 : Atelier “Latour et l’anthropologie” (Nicolas Courneil, Hugo Gassin, Théo Lebouc, Laurent Legrain et Sandrine Teixido)
14h-16h : Hommage à Charles W. Mills, suivi d’une discussion sur le contrat racial et l’anthropocène (Elsa Dorlin et Rodney Saint-Eloi)
16h30-18h00 : Atelier “Latour et la religion” (Raphaël Cahen et Jean-Christophe Goddard)

Mercredi 11 octobre (MDR, amphi F417)
9h30-10h15 : “Gaïa n’est-elle qu’un thermostat ?” (Paul-Antoine Miquel)
10h30-12h30 : Table ronde “Latour et la philosophie des sciences et du vivant” (Hourya Bentouhami, Didier Debaise, Paul-Antoine Miquel, Charlotte Piarulli, Aline Wiame, Charles Wolfe et Sofia Zuccoli)
14h-16h30 : “Scénariser la perception des risques environnementaux : un atelier de modélisation avec le maelström d’Edgar Allan Poe” (Sandrine Teixido)

Jeudi 12 octobre (MDR, amphi F417)
10h-11h : “Destins de chefs : le crabe de Staline. Une enquête écologique par la fiction radiophonique” (Margot Rogron)
11h30-12h30 : “Trafiquer l’âme de Carl Sagan” (Alice Mortiaux)
14h-16h : Atelier sur les nouveaux matérialismes (Irene Danowski Viveiros de Castro, Giorgi Kobakhidze, Ana Lolua et Charles Wolfe)

Vendredi 13 octobre (MDR, salle E412 et hors-les-murs)
9h-10h30 : “Notre cosmologie peut-elle survivre à l’atterrissage latourien ?” (Frédéric Boone)
11h30-12h30 : “À la recherche de la “Septième” Cité : de l’étude des sciences aux défis de la zone critique” (Jérémie Cavé)
14h-18h (entrée MDR) : “Déambulation des corps d’eau du campus du Mirail à la Garonne” (Marion Albert et Antoine Devillet)

Samedi 14 octobre (Quai des savoirs, salle D101)
14h-17h : Atelier “Où atterrir ?” (Maëliss Le Bricon et Loïc Chabrier)

Organisation scientifique : Rubén Rueda Lastres, Aline Wiame et Didier Debaise


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Cahen (13 septembre 2023). Semaine d’enquêtes en hommage à Bruno Latour “Que fait Latour à nos pratiques ?” ÉQUIPE DE RECHERCHE SUR LES RATIONALITÉS PHILOSOPHIQUES ET LES SAVOIRS. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://erraphis.hypotheses.org/1614


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search